Combattre la haine par l’amour

Les Allemands ont trouvé une façon originale et percutante de combattre le retour en force du nazisme dans leur pays et ce, sans que ça leur coûte une fortune. Le 27 janvier, date de la commémoration de l’Holocauste, le groupe Laut Gegen Nazis (littéralement “du bruit contre les nazis”) a orchestré une campagne sans précédent sur les réseaux sociaux.

L’idée était simple: inonder la page Facebook du parti néo-nazi NPD (rien à voir avec le pacifique NPD canadien) de messages d’amour, de like et de commentaires positifs. Des milliers de personnes de toutes les origines ont participé à l’offensive “Like Attack“. On ne sait pas si les néonazis ont assoupli leurs positions, si ça les a fait réfléchir ni même s’ils ont souri. Mais il est clair que cette campagne a permis de mettre l’ampleur du phénomène en lumière et de conscientiser la population aux dérives potentielles de cette vague néo-nazie.

 

Une initiative rafraîchissante dans un monde où, malgré les like, la haine, l’exclusion et l’incompréhension prennent de plus en plus de place. Est-ce qu’on fait la même chose ici?

 

Laisser un commentaire