Est-ce que ça vaut la peine d’économiser sur un bon traducteur?

De plus en plus d’entreprises se laissent tenter par des économies faciles, entre autres dans leurs communications. Mais est-ce que ces économies en valent la peine?

Nous ne nous lancerons pas dans de grandes analyses financières pour démontrer qu’économiser, ça peut coûter cher, très cher. Nous nous contenterons de vous montrer quelques publications récentes du Fonds Telus dans les médias sociaux. Ironie, le mandat de Fonds Telus commence par ceci “Financer du contenu exceptionnel…”

Économiser sur la qualité peut se révéler très coûteux.

 Le compte Twitter de Fonds Telus qui existait encore il y a quelques heures a totalement disparu. Les médias sociaux se sont emparés des navrantes traductions automatiques et en moins de temps qu’il n’en faut à un bon responsable éditorial pour voir que ces contenus étaient complètement débiles, la marque Telus a dégringolé dans le cœur des Québécois sensibles à l’importance de la qualité de la langue.

1 commentaire

  1. Jean-Claude (JiCi) Lauzon · 15 septembre 2018 Répondre

    Bonjour Pascal!
    Alors c’est ici que je te retrouve.
    C’est bien ton .com!

    Je suis en train de me refaire, d’ajouter des compétences à mon cv, la traduction et la création de contenu m’intéressent beaucoup. C’est ton titre qui m’a happé, on pose d’emblée cette question chez multilingoplus.com au sujet des économies réalisables en traduction et sur le fait qu’on n’en sort pas toujours gagnant! Avec ta permission, je peux mettre le lien vers ton blog? Ça serait pertinent en tout cas!

    Au plaisir de rester en lien, je m’abonne à pascalhenrard.com!

    Bon succès, bon samedi!

    j-c.

Laisser un commentaire