Ma vie au temps du numérique

Connaissez-vous la Wayback Machine? La machine à revenir en arrière? C’est un site web qui a de la mémoire à votre place.

Avec lui, vous pouvez retrouver des clichés des pages web oubliées. Un formidable voyage dans le temps. Et une incroyable occasion de se rappeler la vitesse à laquelle le temps s’est accéléré ces dernières années.

Je n’ai pas retrouvé de traces de mon premier site web HENRARD.com créé autour de 1996 et où il était simplement écrit “Prête-moi ta plume!” C’était les débuts du web. J’avais déjà mon nom de domaine et mon adresse de courriel personnalisée pascal@henrard.com

1998

Mon deuxième site, quant à lui, a été créé par Doru Bumbaru. Il était animé d’un petit gif et rehaussé d’une musique électronique. Il était également illustré d’une citation de Jean Cocteau qui me suit encore aujourd’hui: «On croit que le style est une façon compliquée de dire des choses simples, alors que c’est une façon simple de dire des choses compliquées.» Ça dit tout.

2005

Et puis, il y a eu un site plus étoffé, mis en forme par Turcotte Design. On y voyait des éléments de portfolio pub, des sites web sur lesquels j’avais travaillé et, déjà, des textes publiés dans différents blogues.

2010

Ensuite, mon site web HENRARD.com s’est enrichi de son propre blogue monté sur WordPress. La mise en page était minimaliste. Mais il permettait de partager mes réflexions sur un tas de sujets comme les médias, la créativité, l’art, la vie, l’amour, la mort, …

2015

HENRARD.com a commencé à se concentrer sur les mots, sur les idées et sur le contenu. Le lancement du Guide du marketing de contenu a été l’occasion de recentrer l’ensemble des articles publiés sur le site et de pousser la réflexion sur le marketing de contenu.

Avril 2018

Au printemps 2018, je relançais HENRARD.com avec un article intitulé L’agilité, la curiosité et l’inconfort qui rappelait que le métier de créatif est un perpétuel recommencement. Il faut sans cesse réinventer sa vie afin de pouvoir mieux se mettre à la place de celles et ceux pour qui on travaille.

«On n’avance pas dans un sofa. Le confort nous ralentit. Et la sécurité nous empêche de nous réinventer», écrivais-je dans cet article partagé de nombreuses fois.

2019

Un an plus tard, HENRARD.com changeait de forme, mais pas de formule. Le site présentait toujours des articles, le portfolio, la description des services, la liste de clients, …

Qui sait à quoi ressemblera le prochain? Vous avez des suggestions?

Laisser un commentaire