Pénaltys: avouez que vous aimez ça

L’élimination aux tirs au but est un exercice aussi éprouvant qu’excitant (surtout après un match aussi soporifique que celui que le Paraguay et le Japon nous ont infligé).

La Coupe du Monde est sans doute une des seules joutes sportives de ce calibre dont l’issue est (des fois) laissée au hasard d’un coup de pied bien cadré ou d’un plongeon mal placé. Rappelez-vous la finale d’il y a quatre ans. Le silence de mort qui régnait en France n’avait d’égal que la folie à l’italienne qui régnait au pays du Chianti et des farfale.

L’élimination, ou la victoire, c’est selon, aux pénaltys n’a jamais la même saveur et pourtant elle a la même valeur. Ce sont les règles du football, la magie de ce sport universel où les surprises ne viennent pas toujours d’où on les attend.

Souhaitons que les Pays-Bas scellent vendredi leur sort avant les 90 minutes réglementaires car, à l’exercice des tirs au but, les Brésiliens sont passés maîtres.

(publié dans le blogue Coupe du Monde de Radio Canada)

Laisser un commentaire